BREF HISTORIQUE



Croix des Martyrs,
commémorant la béatification de 1926,
dans le jardin du couvent des Carmes
En 1926, 3 évêques, 183 prêtres et religieux et 5 laïcs, morts pour leur fidélité à leur foi et à l’Eglise les 2 et 3 septembre 1792 (à la prison du couvent des Carmes, à l'Abbaye, à Saint-Firmin et à La Force), étaient proclamés Bienheureux. En 1989, alors que toute la France se prépare à commémorer le bicentenaire de la Révolution française, un groupe de personnes, se souvenant des nombreuses victimes de cette période, décide de se réunir pour créer une association destinée à rappeler la mémoire des prêtres et religieux massacrés au début du mois de septembre 1792 à Paris.



Cardinal Jean-Marie Lustiger, archevêque de Paris
La première réunion en mars 1989 dans une salle de l’Institut catholique de Paris, regroupe une vingtaine de personnes. Peu à peu ce nombre augmente et en septembre 1992, date anniversaire des massacres, environ 3.000 fidèles participent à la Messe solennelle célébrée dans la chapelle des Carmes par le Cardinal Lustiger. Cette célébration, retransmise à la télévision, suivie d’un repas dans le jardin du séminaire des Carmes, est l'occasion de resserrer les liens entre tous ceux qui sont sensibles à la mémoire des martyrs.

OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION



Salle des épées du Couvent des Carmes
- Garder vivant le souvenir des martyrs ;

- Prier les martyrs pour qu'ils intercèdent pour les vocations religieuses et sacerdotales dont l’Eglise a besoin, ainsi que pour les chrétiens persécutés dans le monde actuel ;

- Faire connaître aux Français la réalité des massacres, dans un esprit de miséricorde et de réconciliation puisque les victimes innocentes de la violence ont pardonné à leurs assassins ;

- Soutenir financièrement les maisons de formation du clergé et les œuvres missionnaires ;

- Aider à la conservation du patrimoine du couvent des Carmes ;

- Oeuvrer pour la réouverture du procès en béatification de ceux qui ont été différés “jusqu’à ce qu’il soit plus informé”, et pour la canonisation de ces témoins de la foi.

SES ACTIONS


- Organisation de célébrations, en particulier en octobre pour la Messe annuelle de commémoration des martyrs, puis un temps de prière au pied de l’escalier du massacre dans le jardin des Carmes ainsi que dans la crypte ossuaire située sous la chapelle ;

- Organisation de conférences, expositions…

- Edition de plaquettes ;

- Pose de plaques commémoratives ;

- Recensement des souvenirs des martyrs et des ouvrages les concernant ;

- Participation active aux Journées du patrimoine et des jardins de Paris, faisant ainsi connaître l’historique et les lieux des massacres ;

- Organisation pour ses adhérents de journées de réflexion spirituelle et des pèlerinages ;

- Publication annuelle d’un bulletin retraçant l’histoire d’un Bienheureux, donnant des informations sur la vie associative, les programme des manifestations, des nouvelles des membres ;

- Enfin, une Assemblée générale tenue au mois de mars fixe le programme de l’année.

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION


Présidents d’honneur : Jean-Paul Verrier et Véronique Mesny

Président : Père Gautier Mornas
Vice-président : Vincent Bied-Charreton
Secrétaire : Alexandre Boirat-Blanchard
Secrétaire-adjoint : Béatrice de La Rochefoucauld
Trésorier : Constance de Bourbon-Parme
Vice-Trésorier : Louis-Marie Audrerie
Membres : André de Ravinel et Clotilde Fournier

Membre de droit : Père Nicolas Delafon, recteur de Saint-Joseph des Carmes et Conseiller spirituel.